Ferrari Daytona

Son seul nom est mythique. Née en 1968, cette super car italienne n’a cependant connu le succès que dix ans plus tard sur la scène internationale. Cette superbe voiture a en effet pris un nouvel essor à des milliers de kilomètres de son lieu de naissance, de l’autre côté de l’Atlantique, lorsqu’une Daytona noire datant de 1972 a été choisie par le détective Sonny Crockett, joué par Don Johnson, dans les deux premières saisons de la série télévisée américaine Deux flics à Miami. Pour la petite histoire, le modèle utilisé lors du tournage n’était qu’une copie construite sur un châssis de Corvette et Ferrari, dit-on, n’aurait pas trop apprécié le manque d’attention aux détails dont avait fait preuve le créateur de la série. Les gros plans de Crockett et de son partenaire, Ricardo Tubbs, révélaient en effet que les sièges étaient ceux d’une Chevrolet ! La voiture a finalement été détruite pour les besoins d’un scénario et remplacée par une authentique Testarossa blanche.



Le nom « Daytona » commémorait la victoire de la marque italienne en 1967 dans cette légendaire course de Floride où elle s’était classée aux trois premières places. Officiellement baptisée Ferrari 365 GTB/4, elle a été dévoilée au public lors du Salon de l’automobile de Paris en 1968. Conçue par Pininfarina avec un moteur avant, elle devait concurrencer la Miura de Lamborghini, à moteur central. Disponible pendant cinq ans, elle a été remplacée par la 365 Berlinetta Boxer. La Daytona doit aussi sa célébrité à sa participation au Cannonball Run, compétition automobile organisée en 1971. Pilotée par Dan Gurney, vainqueur des 24 Heures du Mans, et par le journaliste Brock Yates, la voiture a effectué en moins de 36 heures le trajet reliant New York à Los Angeles. Sa vitesse moyenne était de 128km/h et, selon Gurney, les pilotes n’ont « jamais dépassé les 280 km/h ».

Vous aimerez aussi...