Hummer H2

Certains l’adorent ; les autres le détestent. Le Hummer a en tout cas le don très singulier de ne laisser personne indifférent. Et que ce soit pour le meilleur ou pour le pire, nul doute qu’il fait aujourd’hui partie intégrante de l’iconographie américaine. Le Hummer était à l’origine un véhicule militaire : le Humvee, un véhicule qui a joué un grand rôle pendant la première guerre d’Irak. Arnold Schwarzenegger avait fait campagne pour convaincre son constructeur, AM General, d’en réaliser un modèle civil à partir de 1992. Le succès de ce dernier a incité General Motors à en racheter les droits en 1999 et à en concevoir un modèle plus adapté à la ville. Doté du même châssis que le Chevrolet Tahoe, le H2 possédait la même stature imposante et menaçante et un avant bardé de métal.
Son prix de départ était fixé à 48800 dollars et il offrait à ses propriétaires des possibilités sans précédent en matière de conduit tout-terrain et une indéniable présence.




Il aurait sans doute pu remorquer une maison si nécessaire. Il avait toutefois comme inconvénients sa tenue de route proche de celles d’un poids lourd, son habitacle étroit et la gourmandise de son V8 : 28,2 litres aux 100 kilomètres ! Bientôt, les H2 ont côtoyé les Chevrolet Suburban et les Lincoln Navigator dans les centres commerciaux de l’ensemble des Etats-Unis. GM en a produit d’autres modèles, dont des pick-up et le H3, plus petit, Hummer devenant donc une marque à part entière. Les Hummer avaient beaucoup de succès auprès de ceux qui aimaient soigner leur image et ont souvent été customisés. D’autres en revanche ont été vandalisés par des activistes qui les jugeaient polluants et responsables de la destruction de la planète. Les ventes se sont effondrées après la crise financière de 2008. GM a donc arrêté la production. Des H2 d’occasion peuvent aujourd’hui être acquis pour un prix avoisinant les 15000 dollars.

Vous aimerez aussi...