Nissan Skyline GT-R

La Nissan Skyline GT-R est l’une des voitures les plus puissantes qui a su faire identifier l’Asie comme un autre berceau de la conception des supercars. S’il est une voiture qui cache bien son jeu, c’est bien la Skyline GT-R. L’habitacle, dépourvu de chauffage et de radio, n’avait rien de particulier et, de l’extérieur, cette voiture ressemblait à une berline 4 portes très ordinaire. Mais sous le capot, il en allait tout autrement, et avec elle, une dynastie était née, qui allait obliger les autres constructeurs à combler leur retard. Skyline est aujourd’hui synonyme dans les esprits de voitures japonaises hyperpuissantes. Son nom provient de la marque automobile Skyline du constructeur Prince qui avait fusionné avec Datsun/Nissan en 1966.



La transaction avait été encouragée par le gouvernement japonais, qui désirait voir apparaître des entreprises nippones de taille plus importante, capables de rivaliser avec les géants automobiles américains. La Skyline GT-R a été présentée au Salon de l’automobile de Tokyo où elle était exposée à côté de la Nissan R380, une voiture de course. Cette juxtaposition devait souligner les antécédents sportifs de la GT-R qui abritait un moteur dérivé de celui de la R380. De fait, la GT-R a rencontré le succès sur les circuits de course, remportant 23 épreuves en 18 mois. Son moteur, un DOHC de 6 cylindres de 2 000 cm3, s’est avéré essentiel. Il était alimenté par des carburateurs Weber triples (avant de passer à un système à injection Lucas) et comprenait 4 soupapes par cylindre, ce qui était une configuration révolutionnaire en 1969. La puissance maximale était délivrée à 7 000 tours par minute et transmise par une boîte à 5 rapports jusqu’aux roues arrière. La suspension était aussi du dernier cri avec un système de leviers diagonaux à l’avant comme à l’arrière. À l’époque, des voitures bien plus puissantes étaient encore équipées de suspension à lames et d’essieux moteur. Le maniement de la Skyline GT-R était lui aussi à la hauteur. Pour ces raisons, la Nissan GT-R fait partie de notre collection des plus belles voitures du monde.

Photo: Dylan Ackimenko

Vous aimerez aussi...