Zimmer Golden Spirit

Dans l’univers automobile, il est des voitures qui sont indéfectiblement liées à un homme. Tel est le cas de la Golden Spirit, indissociable de son constructeur, Zimmer. On peut affirmer sans prendre de risques que personne n’avait jamais vu de voitures telles que les premiers modèles du constructeur Zimmer : ces engins néoclassiques au style rétro presque outrancier détonaient totalement dans le paysage automobile. Selon la légende, Paul Zimmer, fondateur de l’entreprise, aurait dessiné son premier modèle sur une serviette en papier. Ce personnage fascinant et plein d’énergie avait fondé, dans les années 1950, la Zimmer Manufacturing Company qui produisait des maisons préfabriquées. Dans les années 1970, Paul Zimmer a décidé de réinvestir une partie de ses bénéfices et d’établir plusieurs filiales. La conduite de son Excalibur, une sportive classique de style rétro, lui offrait tant de plaisir qu’il a décidé qu’il créerait des voitures similaires. De cette idée est né ce modèle, la Golden Spirit, dessiné sur une serviette puis dévoilé en 1980. Il coûtait 75 000 dollars.




Zimmer a trouvé le même succès dans le secteur automobile que dans ses autres entreprises. Son chiffre d’affaires annuel, de 13 millions de dollars, était tout simplement énorme pour un constructeur indépendant qui n’offrait au départ qu’un modèle. En 1985, un deuxième, la Quicksilver, a finalement été lancé. Zimmer a alors vendu environ 180 modèles par an. La production a cessé en 1988 quand l’entrepreneur a subi une crise cardiaque, et toutes ses sociétés ont fermé dans l’année. Zimmer s’est finalement rétabli, mais il avait tout perdu entretemps ; il est mort plusieurs années après. En 1998, Art Zimmer (qui n’avait aucun lien de parenté avec Paul !) a acheté une Zimmer datant de 1987 et a décidé de redonner vie à l’entreprise avec une version modernisée de la Golden Spirit, tout en respectant parfaitement le dessin original.

Vous aimerez aussi...