Aston Martin Vanquish

Pour le grand public, la Vanquish reste aujourd’hui essentiellement dans les esprits comme la voiture conduite par James Bond dans Meurs un autre jour en 2002. Mais cette voiture-là représente davantage pour Aston Martin. Car si la firme britannique a réalisé plusieurs voitures emblématiques au fil des années, c’est bien la Vanquish qui lui a permis de se propulser dans le XXIe siècle ! La Vanquish a été conçue par Ian Callum, qui avait auparavant travaillé pour Ford et allait par la suite concevoir la toute nouvelle Jaquar XK (qui offre une certaine ressemblance avec l’Aston, d’ailleurs). Sa magnifique carrosserie faisait à la fois appel à des techniques de pointe et à des compétences et un savoir-faire traditionnels. Sa structure était essentiellement composée d’aluminium, et raccordée à des éléments en fibre de carbone et en acier.




La voiture était assez spacieuse pour être aménagée en version 2 places ou 2 + 2 places, avec deux sièges arrière modestes. Si Aston Martin, soutenue par Ford, qui était encore sa maison mère, avait mis au point un procédé de fabrication de pointe pour la Vanquish, la carrosserie était cependant toujours confectionnée à la main. La Vanquish allait être la dernière Aston Martin réalisée de cette manière. Il s’agissait aussi du dernier modèle à sortir de l’usine de Newport Pagnell (Angleterre), ouverte depusi près de cinquante ans. Sous la carrosserie aérodynamique se dissimulait un moteur V12 à aspiration normale de 5935cm3 conçu par Ford aux Etats-Unis. Ce moteur en alliage de 48 soupapes développait 465 chevaux à 6500 tours par minute. Par le biais de sa boîte de vitesses électronique commandée par des palettes situées sur le volant, la Vanquish pouvait atteindre toute juste 305 km/h.

Vous aimerez aussi...