Chevrolet Corvette C4

La Corvette C4 est le parfait exemple d’une série qui sait se renouveler sans cesse. Après avoir mis à la retraite tous les modèles Corvette, Chevrolet savait que le suivant devait s’avérer un succès pour que cette gamme populaire ne s’éteigne pas. La production de la Corvette C3 s’était achevée en 1982 car, malgré l’excellente qualité du modèle, ses ventes déclinaient. Comment la C4 pouvait-elle inspirer de nouveau l’intérêt ? Là était toute la question, à laquelle Chevrolet s’est employé à répondre brillamment en développant la C4. Même si cela signifiait qu’aucun modèle ne serait disponible en 1983, le constructeur a réalisé pas moins de 43 prototypes pour la mettre à l’épreuve et la perfectionner.

chevrolet corvette c4

La nouvelle Corvette, finalement disponible en 1984, arborait des lignes plus pures et s’avérait plus rapide que n’importe quelle autre auparavant. C’était, depuis 1968, la première de la gamme entièrement renouvelée. Plus courte et plus légère, elle jouissait aussi d’un aérodynamisme amélioré de 25 %. Cela s’était avéré nécessaire à cause de nouvelles normes américaines en matière de consommation. De nouvelles règles de sécurité avaient imposé l’installation d’un volant qui se repliait en cas de collision frontale afin de protéger le conducteur. L’airbag n’ayant pas encore été inventé, la boîte à gants avait été remplacée par une partie rembourrée pour protéger le passager avant.

chevrolet corvette c4

Chevrolet, qui désirait offrir la meilleure tenue de route possible, a collaboré avec Goodyear pour concevoir les pneus de la C4, en s’inspirant de ceux qu’utilisaient les voitures de formule 1 par temps pluvieux. Ils devaient bien se comporter à vitesse élevée mais aussi être esthétiques. La nouvelle Corvette, qui coûtait 21800 dollars à son lancement, a retrouvé le succès commercial dont avait joui la gamme plusieurs années avant. Sa production a continué jusqu’en 1996.

Ce site est le guide des plus belles voitures.

Vous aimerez aussi...