MP Lafer

S’il y a peu de chances que vous croisiez une Lafer sur votre route, vous l’avez déjà croisée au cinéma : dans Moonraker, film de James Bond sorti en 1979, Roger Moore est en effet poursuivi au volant d’une Lafer blanche par un mystérieux espion dans les rues de Rio.

Cette voiture a une histoire assez singulière. L’ébéniste Percival Lafer adorait en effet les voitures sportives britanniques des années 1940 et 1950, mais il habitait à Sao Paulo dans les années 1970, ce qui lui compliquait quelque peu la tâche. Pas découragé pour autant, il a entrepris de construire sa propre version des premiers modèles Morgan et MG. Le châssis, le moteur, la transmission, la suspension et la direction provenaient d’une Coccinelle, et Lafer a conçu une attrayante carrosserie en fibre de verre, à 2 places et de ster rétro, pour recouvrir le tout.

Équipée d’un 4 cylindres Volkswagen de 1600 cm3, cette voiture n’a jamais prétendu à de hautes performances mais elle a attiré l’attention. Grand succès en Amérique du Nord et du Sud, elle a aussi été exportée en Europe (environ 1000 modèles). La MP Lafer avait le charme des roadsters originaux mais s’avérait plus fiable et plus confortable grâce à sa mécanique moderne. La calandre n’était évidemment là qu’à des fins esthétiques car le moteur, situé derrière les sièges, était refroidi par air.

Cette traction arrière a bénéficié d’une campagne publicitaire dont le slogan affirmait : « D’Abingdon à Sao Paulo, la tradition MG continue. » Les clients ont été séduits par certains éléments traditionnels tels que le volant et le tableau de bord en bois de rose, les sièges baquets inclinables et les roues à rayons.

La voiture était disponible en kit aux États-Unis où l’on trouvait aussi une version fonctionnant au méthanol, à moteur arrière, et une autre à moteur Ford avant, de 2300 cm3. Au cours des seize ans de production, presque 5000 Lafer ont été vendues.

La voiture MP Lafer fait partie de notre sélection des plus belles voitures.

Vous aimerez aussi...