Rolls-Royce Phantom VI

La Phantom VI fait indéniablement partie du Panthéon de l’automobile, et a marqué un tournant décisif dans l’histoire de Rolls-Royce. La première Phantom a en effet quitté l’usine Rolls-Royce en 1925. Mais la Phantom VI différait cependant légèrement des générations précédentes : ce n’était en effet plus une voiture de luxe, mais d’ultra-luxe. Construire des voitures puis tenter de convaincre les consommateurs de les acheter a toujours été une démarche trop vulgaire pour Rolls-Royce. Dans le cas de la Phantom VI, un modèle n’était assemblé que s’il avait été spécifiquement commandé. Heureusement pour le constructeur, 374 commandes ont été placées au cours des 23 ans de production de cette automobile. Pour en obtenir une, il fallait débourser environ 14100 dollars.



La clientèle à qui elle était destinée était principalement constituée de chefs d’Etat et de familles royales. Celle du Royaume-Uni, en particulier, est associée dans les esprits à ce modèle. A l’occasion du 25e anniversaire du couronnement de la reine Elisabeth II, en 1977, Rolls-Royce lui a offert une Phantom VI, toujours utilisée par la famille royale. C’est dans cette voiture que se trouvaient le prince de Galles et la duchesse de Cornouailles quand ils ont été attaqués à Londres en décembre 2010, lors de manifestations contre l’augmentation des droits universitaires. La voiture a été couverte de peinture, une vitre latérale brisées. Lors d’une occasion plus heureuse, la même automobile (peinture mise à part) a transporté Catherine Middleton jusqu’à l’église le jour de son mariage avec le prince William, le 29 avril 2011. La production de la Phantom VI a cessé en 1991 et il a fallu attendre jusqu’en 2003 pour que Rolls-Royce lance la nouvelle génération de cette série. Des tôles de carrosserie supplémentaires ont été construites et stockées, au cas où elles deviendraient nécessaires. La Rolls-Royce Phantom VI est l’une des plus belles voitures du monde.

Vous aimerez aussi...