Série 1 M Coupé

BMW s’est toujours distingué grâce à ses voitures sportives. Et en la matière, le constructeur a fait très fort ave cla Série 1 M coupé. La BMW Série 1 était en vente depuis huit ans quand le constructeur allemand a lancé sa version M. La Série 1 M est moins une version premium de cette gamme de voitures de petite taille qu’une supercar. Il s’agit certes toujours d’une compacte à propulsion, mais avec un châssis allégé, des suspensions plus rigides et plus sportives, et des freins à disque composites hautes performances repris de la M3, le modèle de course de son aînée la Série 3. Surtout, son énorme moteur bi-turbo de près de 3 000 cm3 vient de la BMW 335, ce qui donne à cette petite 2 portes une pointe de vitesse à 250 km/h, avec la limite électronique. Le coupé 1 M est uniquement disponible en blanc, noir ou orange vif. Sur la route, impossible de le rater. Sa carrosserie reprend celle de la Série 1 mais avec des passages de roue bombes, pour améliorer la tenue de route avec des pneus de course, plus larges.




Quatre sorties d’échappement apparaissent sous le large capot arrière, lui-même surmonté d‘un aileron pour stabiliser la voiture à haute vitesse. À l’avant, une grille très aérée ventile le moteur tandis que de longues échancrures aérodynamiques décorent ses ailes. L’intérieur du coupé 1 M est dominé par le cuir noir avec quelques surpiqûres en contraste. Un petit levier trapu active la boîte manuelle à 6 vitesses, et un bouton «M » sur le volant multifonction permet aux pilotes de basculer instantanément vers un style de conduite extrasportif. Les sièges arrière, exigus, ne conviennent guère qu’aux enfants ou aux courts trajets. Mais on peut les rabattre pour améliorer la capacité du coffre. Même s’il faut être honnête : il s‘agit de la dernière chose qui intéresse ses clients. A moins que ce soit pour y placer un caisson de basse !

Vous aimerez aussi...