Triumph TR6

La Triumph TR6 fait partie des voitures devenues icônes de l’histoire automobile britannique. Certaines voitures représentent un tournant dans l’histoire automobile : tel est le cas de la TR6 de Triumph, qui marqua véritablement la fin d’une époque. La TR6 est l’une des petites sportives les plus populaires de l’histoire automobile britannique. Presque 100 000 modèles ont été produits, et le plus souvent exportés. Son apparence n’est pas très différente des séries précédentes, la TR5 et la TR4. De fait, on pourrait affirmer qu’elle est datée comparée aux voitures lancées la même année telles que la Lotus Elan. Ce n’est qu’avec sa remplaçante, la TR7, que Triumph a décidé de lancer une toute nouvelle silhouette. Une partie de la conception de la TR6 était dépassée, notamment sur le plan mécanique. La carrosserie était boulonnée au châssis tubulaire au lieu d’être monocoque.




Pour autant, la voiture s’est avérée très satisfaisante. Son moteur de 2498 cm3, à 6 cylindres et à injection, développait 150 chevaux et permettait une vitesse maximale de 190 km/h, sauf sur le marché américain à cause des règles antipollution. Dans les modèles ultérieurs, la puissance a été réduite pour répondre à la généralisation de ces règles. La boîte de vitesses de série, à 4 rapports, était aussi disponible avec un overdrive qui facilitait la conduite sur les longs parcours et, grâce à la proximité des rapports, offrait davantage de flexibilité sur les routes en lacet. On trouvait des freins à disque à l’avant et une suspension indépendante à l’arrière. Le maniement était léger et précis. Le tableau de bord était en bois verni et équipé de toute une série de cadrans classiques. De nombreuses manières, la TR6 annonçait la fin d’une époque : c’était la dernière voiture de sport hypermasculine. La TR7 qui a suivi avait peut-être l’air plus moderne, mais la puissance et la précision de la TR6 lui manquaient.

triumph tr6

Vous aimerez aussi...