Volvo XC90

Cela peut paraitre surprenant, mais le Volvo XC90 fait partie de notre collection des plus belles voitures, pour sa dernière mouture. On aime ce SUV, qui fait un énorme appel aux familles, pour son confort, son espace, sa largeur, et sa facilité de conduite. C’est sans doute ce qui se rapproche le plus d’un SUV à l’américaine, mais en version Européenne. A conduire, ce monstre est un plaisir. Le XC90 vient avec une boite automatique 8 vitesses, ce qui peut être un peu hésitant lorsque l’on veut appuyer plus fortement sur le champignon, mais l’accélération est de fait assez douce. La version diesel fonctionne bien, mais la version essence mériterait un peu d’amélioration. Quant à l’assistance électrique, elle donne ce petit regain de puissance utile lorsque l’on veut dépasser. Côté confort, la balade en XC90 s’adapte à la vitesse. On ressent un peu plus les défauts de la route à petite vitesse, avec une suspensions alors assez molle, et qui s’estompe lorsque l’on prend de la vitesse, avec un confort presque parfait sur autoroute. Derrière le volant, on prend du plaisir, même s’il faut avouer que la Volvo n’est quand même pas à la hauteur du BMW X5 ou du Cayenne, mais elle fait le job. Il est évident que ce n’est pas le véhicule adapté pour prendre du plaisir sur les petites routes, mais le poids de la voiture rend la conduite néanmoins précise et agréable.




Le réel plaisir du Volvo XC90 est son intérieur. Tout est électrique, et électronique, avec un pédalier parfaitement positionné et un tableau de bord minimaliste. Les grandes vitres assurent une très bonne visibilité, et le véhicule vient avec tous les capteurs nécessaires pour être sûr de ne pas percuter un objet ou griffer un autre véhicule dans un parking. Le système d’infotainement est tactile, et les ingénieurs suédois auraient pu prévoir des boutons un peu plus gros et un menu un peu plus simple pour naviguer, mais globalement, le système est excellent. On apprécie également la qualité des matériaux qui élèvent le XC90 à hauteur de ses rivales allemandes. Autre aspect appréciable, l’espace à bord. Le coffre est énorme, et dispose de deux sièges escamotables – la Volvo vient avec 7 sièges de série. Le seul réel inconvénient de la voiture est son prix, relativement cher, mais elle reste relativement « normale » dans ces coûts d’utilisation et d’entretien, ce qui la rend compétitive sur ce segment de marché. Seule chose à tester en réel, son habileté en offroad. La voiture ne rivalise pas avec la Range Rover, maitresse incontestée, mais pourra vous procurer du plaisir si vous souhaitez vou balader sur des petits chemins sans aucune difficulté ni franchissement, et si vous n’avez pas peur de rayer la voiture – car à ce prix là, cela peut faire mal. Ce n’est pas un 4×4, mais un SUV, parfait pour emmener la famille à l’école, en vacances, mais pas sur les chemins de traverse. Néanmoins, on aime cette voiture, cette nouvelle mouture du XC90, qui mérite de faire partie des plus belles voitures européennes, dans sa catégorie.

Vous aimerez aussi...