Aston Martin V12 Vantage S

L’Aston Martin Vantage S a été présentée fin 2013 et elle était la remplaçante du modèle V12 Vantage. Et il y avait plus qu’une simple lettre ajoutée à la fin de son nom.

L’Aston Martin Vantage S 2013 a été conçue sur la même idée donnée par Henrik Fisker en 2005, mais avec de meilleurs composants mécaniques. La forme de la voiture était similaire à celle de son prédécesseur. Il y avait une grande différence sur le capot, où de multiples évents aidaient à refroidir le gros moteur V12. À l’exception de l’hypercar One-77, c’était l’Aston Martin la plus rapide jamais construite au moment de son lancement.

aston martin v12 vantage S

La Vantage S n’était pas une GT comme sa sœur Vanquish. Elle a été construite en utilisant les technologies des voitures de course avec des chambres de combustion usinées par CNC et des arbres à cames creux pour réduire leur inertie. Ce ne sont là que quelques exemples de ce que les ingénieurs d’Aston Martin ont fait au moteur AM28 de 6,0 litres. En ce qui concerne la transmission, la Vantage S est équipée d’une nouvelle boîte de vitesses développée en collaboration avec la société italienne Oerlikon Graziano. Ils ont économisé 25 kg (55 lbs) par rapport à l’ancienne boîte de vitesses. De plus, comme la boîte de vitesses était installée sur l’essieu arrière, elle permettait de réduire le poids à l’arrière de la voiture. Le conducteur pouvait laisser la boîte de vitesses pour passer les rapports en mode automatique, ou les sélectionner via deux palettes installées derrière le volant.

aston martin v12 vantage S

L’intérieur de la voiture était spécial, avec un design minimaliste, mais avec des matériaux spéciaux et coûteux comme la fibre de carbone, l’aluminium et l’Alcantara. La voiture dispose de tous les équipements de confort pour une conduite détendue, mais elle a été construite principalement pour la conduite de performance. Elle était plus légère que la Vanquish avec plus de 200 kg (440 lbs) et cela la rendait plus rapide.

aston martin v12 vantage S

Mis à part le petit problème de devoir trouver 200 000 €, c’est définitivement l’Aston Martin Vantage à avoir. Un problème encore plus important est que la série limitée de seulement 100 modèles V12 S équipés d’une boîte manuelle qui devaient être commercialisés aux États-Unis a, nous dit-on, déjà été épuisée. La bonne nouvelle, c’est qu’Andy Palmer, le PDG d’Aston, s’est engagé à proposer une boîte manuelle dans la remplaçante de la Vantage, que nous verrons l’année prochaine, et qui devrait être propulsée par le V8 turbocompressé de 4,0 litres d’AMG. C’est quelque chose qui mérite d’être attendu avec impatience – et une raison de plus de garder les bulles sur la glace.

aston martin v12 vantage S

Ce site est le guide des plus belles voitures.

Vous aimerez aussi...