Ford Mustang Boss 429

La Mustang Boss 429 porte parfaitement son nom : c’était véritablement la voiture du boss. En 1968, Ford a en effet persuadé Larry Shinoda, l’un des meilleurs concepteurs automobiles de l’époque, de rejoindre ses rangs. Et lorsque l’on demandait à Shinoda à quoi il consacrait son temps, il répondait toujours de façon énigmatique : « À la voiture du boss.» Le boss en question était en fait Semon Knudsen, P-DG de Ford qui, en l’engageant, lui avait demandé de construire un véhicule qui remporterait le prestigieux trophée Trans-Am : le constructeur y parviendrait avec la Boss 302.

Pour respecter le règlement de la Trans-Am, le moteur de la Boss 302 ne pouvait dépasser 5 000 cm3, mais Ford désirait pouvoir aussi la présenter à la Sprint Cup de la NASCAR. Or, cette organisation exigeait que le moteur des voitures participant à ses courses équipe au moins 500 modèles de série. Ford était si déterminé à remporter ces compétitions quîl a commencé à produire une Boss, la 429, qui pourrait à la fois être vendue au grand public et apparaître sur les circuits de
la NASCAR.

Ford a produit 859 voitures de ce modèle-là en 1969 et 499 autres en 1970. Malheureusement, cette voiture n’a pas atteint son objectif premier : elle n’a pas gagné les courses de la NASCAR et a de fait été finalement abandonnée. La Boss 302 a quant à elle eu légèrement plus de chance en remportant la Trans-Am au cours de sa deuxième année, mais sa production a elle aussi cessé.

Toutes deux étaient des automobiles exceptionnelles et, à cause de la durée réduite de leur production, elles atteignent désormais des prix élevés aux enchères. Bien que le moteur de la 429 n’ait officiellement développé que 380 chevaux, il montait facilement à 500. Une puissance plus faible avait en fait été affichée… dans le seul but de réduire le montant de la police d’assurance !

les plus belles voitures

Retrouver d’autres types de Ford Mustangs:

Ford Mustang Mach 1

Ford Mustang 2020 – essai et revue

Ford Mustang GT500

 

Vous aimerez aussi...