Saab 96

La 96 de Saab est un de ces bijoux qui a marqué l’histoire automobile et permis à un constructeur de se faire connaître. Jusqu’à sa sortie en 1960, Saab n’était en effet qu’un obscur petit constructeur suédois. La 96, première Saab à être exportée, valut cependant à la marque de Trollhättan une reconnaissance mondiale. Son look, conçu par le designer Sixten Sason, était légendaire. Sa ligne arrondie donnait une impression de vitesse même quand elle était à l’arrêt. Elle embarquait à l’origine un moteur 2 temps de 750 cm3, lequel fut rapidement remplacé par un modèle de 841 cm3, qui lui valut sa notoriété. Elle se distinguait par le bruit caractéristique de son deux-temps et par son levier de vitesses monté sur la colonne de direction, qui ne bougea pas d’un poil durant les 20 années que dura sa production.

Le passage de vitesses depuis la colonne de direction était courant sur les voitures des années 1950 et antérieures. Entre-temps, les leviers de vitesses montés sur le plancher s’étaient imposés. cependant Saab préférait l’ancien système car il permettait de passer plus rapidement les rapports, ce qui lui avait valu une certaine popularité auprès des pilotes de rallye. Erik Carlsson, le plus célèbre d’entre eux, remporta trois rallyes RAC et deux rallyes de Monte-Carlo entre 1960 et 1963 au volant d’une Saab 96. Il participa également au Rallye Safari d’Afrique de l’Est. Poussée jusque dans ses derniers retranchements et au-delà par Carlsson, la Saab 96 devint presque aussi célèbre à l’envers qu’à l‘endroit, d’où son surnom de « Carlsson sur le Toit ». Son épouse, Pat Moss-Carlsson, sœur de Stirling Moss et elle aussi pilote de rallye, courut au volant de la Saab 96, de même que Per Eklund, Simo Lampinen et Stig Blomqvist.

Vous aimerez aussi...